Particularités comportementales

Il faut relever le caractère maternel dominants des brebis. Avec leurs nouveaux-nés, elles restent volontiers et durant plusieurs jours à l’abri jusqu’au moment propice de la première sortie dans les prés. Les béliers sont des gardiens attentifs de leur troupeau, complaisants vis-à-vis des agneaux, ils maintiennent l’ordre souhaité entre les jeunes béliers.

Caractère
 
 

Globalement, les «Roux du Valais» sont des animaux calmes et restent fidèles à leur lieu de détention. Leur comportement docile et confiant est très apprécié des éleveurs. Les jeunes bêtes montrent parfois une certaine appréhension engendrant un réflexe de fuite assez marqué, lequel disparaît à leur maturité. Le troupeau est toujours mené par une brebis dominante. Lorsque le groupe est important, il n’est pas rare qu’une deuxième meneuse provoque la division du troupeau. La hiérarchie est réglée entre les brebis plus âgées, en menant un combat de circonstance pour la sélection d’une dominante, alors que le reste du troupeau reste indifférent. Tout en laissant apparaître une structure sociale organisée, le «Roux du Valais» dispose d’un instinct de troupeau prononcé et fait preuve parfois d’une certaine obstination.